AME Eco7 Afficher le menu principal

Eco7

Eco-gestion des systèmes énergétiques pour les transports

Eco7 est une équipe en émergence créée le 1 janvier 2019, suite à la dissolution du LTE (Laboratoire Transports et Environnement) qui reprend les thématiques de l’équipe VEH (Véhicules Electriques et Hybrides). Elle est composée de 8 permanents et d’environ autant de non-permanents (doctorants et CDD). Les problématiques de recherche de l'équipe Eco7 s’inscrivent dans le développement d’une mobilité la plus respectueuse possible de l’environnement. Eco7 est localisée à Bron mais un agent est basé à Belfort pour les activités sur les Piles à Combustible.

Contextes et enjeux

La gestion, la transformation et le stockage de l’énergie sont des points clés pour la réduction des consommations énergétiques et des émissions polluantes des véhicules. L’activité du laboratoire dans ce domaine est basée sur une approche système où la modélisation multi-physique des véhicules et de leurs composants est largement associée à une démarche expérimentale d’identification et de validation.

Les travaux expérimentaux s’appuient sur une plateforme d’essai composée d’un banc moteur, de bancs batteries ainsi que de moyens d'essais pour pile à combustible en collaboration avec la fédération FCLAB à Belfort. Les modèles numériques sont développés autour d’une plateforme de simulation : VEHLIB. Des véhicules d'essai sont également utilisés pour renseigner les modèles et valider les recherches.

Depuis 2013, une équipe de recherche commune ERC GEST (Gestion de l’Energie et Stockage dans les Transports) a été mise en place avec le laboratoire Ampère UMR CNRS 5005 de Lyon. Aboutissement des collaborations passées, cette ERC facilite la synergie des nombreux travaux communs sur ces thématiques. Les activités de recherche s’effectuent également dans des réseaux et groupes de recherches à l’instar de MEGEVH ou de SEEDS.

Les problématiques abordées

La gestion multicritère des flux énergétiques dans les véhicules conventionnels et innovants (électriques, hybrides, pile à combustible, ...) prenant en compte, en plus du critère énergétique, les émissions de polluants et la durée de vie des composants critiques.

Le dimensionnement optimal des composants de la chaîne de traction en fonction des architectures et des usages et la conception de leurs commandes.

L’utilisation optimale des véhicules conventionnels et innovants (éco-conduite, choix d’itinéraire, …). Les recherches dans ce domaine incluent le développement et l’évaluation de systèmes d’aide sûrs et efficaces à destination des usagers.

Le comportement et le vieillissement en usage réel des batteries pour véhicules électriques et hybrides. En effet, les lois de vieillissement sont aujourd’hui mal connues et font l’objet de modélisation et d’expérimentation.